Intervention en milieu scolaire
Accueillir une autrice, un auteur dans une classe

L’apport du professionnel du livre, auteur, illustrateur ou éditeur, permet d’appuyer l’enseignement des professeurs et d’en donner un éclairage vivant. C’est l’occasion pour certains enfants de se révéler.
Quelques conseils extraits du site de la Charte des Auteurs et Illustrateurs Jeunesse :
Accueillir un écrivain, un illustrateur suppose certaines formalités des échanges : Connaître l’écrivain ou l’illustrateur est essentiel (au moins par ses ouvrages). Les jeunes, de leur coté, doivent être responsabilisés et motivés grâce à des activités préalables : échange de courrier avec l’écrivain qui doit venir ; premier contact avec ses œuvres, lectures de quelques-uns de ses ouvrages, discussions, préparation de questions, etc…
Dans le cas d’un atelier d’écriture, cet échange préalable peut être approfondi : contact entre l’écrivain et le demandeur d’atelier, choix d’un point de départ, « du genre littéraire ».
Quelques exemples vécus :
L’enseignant de CM2 a lu à toute la classe le roman Les enfants perdus. Il s’est arrêté trois chapitres avant la fin et les a laissés imaginer la fin dans un travail écrit individuel.

Lors de la rencontre, ce sont les élèves qui m’ont lu à haute voix qu’ils avaient sélectionnées avec l’aide de l’enseignant. Et ils m’ont demandé de leur lire « la mienne ». D’autres ont illustré le passage du roman qu’ils avaient préféré. À partir du travail effectué, l’échange se crée.