« Un jour j’ai eu envie de m’inscrire à un atelier d’écriture parce que j’avais en moi cet élan depuis si longtemps, parce que j’aime raconter des histoires et peut-être encore plus découvrir celles des autres, parce que… À vrai dire je ne sais pas, tant la peur et les doutes peuvent nous faire renoncer. Puis j’ai rencontré Sophie et tout s’est envolé, tout est devenu évident !

Sophie aime l’écriture, elle en vit comme on respire l’air qui vous ranime, mais surtout elle aime les mots et ceux qui les livrent. Elle a cette incroyable capacité d’écoute qui vous rend unique et vous met à l’aise. Dans son atelier pas de jugement, chacun trouve sa place. Dans nos mots il y a toujours une part de nous, alors soyons confiants et bienveillants. Voilà ce que Sophie nous apprend.

Elle travaille avec son cœur, cherchant toujours des nouvelles pistes pour nous aider à nous envoler. Avec sa gentillesse et son sourire elle nous aide à libérer notre inspiration.
Et sur la page blanche, on se rend compte que l’histoire n’attendait plus que le stylo… »   Sylvie

 

sylvie atelier d'écriture bordeaux

Un jour j’ai eu envie de m’inscrire à un atelier d’écriture parce que j’avais en moi cet élan depuis si longtemps, parce que j’aime raconter des histoires et peut-être encore plus découvrir celles des autres, parce que… À vrai dire je ne sais pas, tant la peur et les doutes peuvent nous faire renoncer. Puis j’ai rencontré Sophie et tout s’est envolé, tout est devenu évident !

Sophie aime l’écriture, elle en vit comme on respire l’air qui vous ranime, mais surtout elle aime les mots et ceux qui les livrent. Elle a cette incroyable capacité d’écoute qui vous rend unique et vous met à l’aise. Dans son atelier pas de jugement, chacun trouve sa place. Dans nos mots il y a toujours une part de nous, alors soyons confiants et bienveillants. Voilà ce que Sophie nous apprend.

Elle travaille avec son cœur, cherchant toujours des nouvelles pistes pour nous aider à nous envoler. Avec sa gentillesse et son sourire elle nous aide à libérer notre inspiration.
Et sur la page blanche, on se rend compte que l’histoire n’attendait plus que le stylo…

                                                                                                                                                                  Sylvie