À chaque fois

chaque fois

la même chose

à chaque fois que mon regard glisse sur lui

surprise       à chaque fois

pourtant

émotion               forte                             douce

qui repousse tout ce qui n’est pas lui

comme une bourrasque               soudaine

un sourire décrispe ma poitrine         béat

des jours,                 des mois,                 des années

et pourtant             toujours         pareil

toujours                 saisie

tout s’éloigne

je me vide           des raideurs           des peines

des douleurs

de ma solitude

à chaque fois

grande paix

Martine

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *