Déchirement

Songeuse, préoccupée, pensive, inquiète…
Depuis quelques mois maintenant, je ne cesse de ruminer. Mon esprit est cloisonné et aucun échappatoire.

Toutes ces années d’insouciance et de cohésion pour arriver aujourd’hui à ce dilemme. C’est atroce.

Jamais je n’aurais pensé que cela puisse arriver.

Depuis notre enfance, tous nos jeux, nous les avons partagés ensemble. Toutes nos bêtises, nous les avons imaginées ensemble. Toutes nos réprimandes, nous les avons consolées ensemble.

Tout se faisait à trois. Nous étions indissociables.

Même si je n’étais pas la sœur des jumeaux, c’était tout comme. Des triplés en quelque sorte.

Cela aurait pu se déliter lors de nos études supérieures, mais non, naturellement, il n’en a rien été. Nous sommes restés unis, au point de prendre une colocation ensemble. C’était évident qu’il ne pouvait en être autrement. Bien sûr, nous nous sommes parfois accrochés mais rien de bien méchant.

Mais cette évidence, avec Paul et Pierre entraîne aujourd’hui toutes mes nouvelles interrogations.

Je ne sais plus quoi faire, je ne suis plus moi-même, je crains mes réactions et n’ose plus mes plaisanteries.

Le pire est que je ne comprends même pas comment cela est arrivé. Je n’ai rien constaté de différent chez les garçons alors pourquoi ??? Pourquoi ai-je la sensation que je dois maintenant choisir entre les deux ? Quelles en seront les conséquences ? Un choix serait terrible… Si Pierre ne pouvait être libre un soir pour un ciné, Paul était là. Si Paul en déplacement professionnel ne pouvait me prêter son oreille attentive à mes chagrins, Pierre bondissait sur le canapé une bouteille à la main et nous discutions des heures.

Nous nous connaissons tous les 3 par cœur.

Ohhh mon Dieu, aide-moi ! Aide-moi à trouver la raison. J’aperçois bien une lumière au loin, mais ne trouve nulle route y menant. Un véritable labyrinthe. Des voies sans issue, des nœuds à chaque direction, des sauts dans le vide et une réception toujours mauvaise. Je suis perdue.

Et si je ne choisissais pas ???

Mais alors, pourquoi ces pensées tourbillonnent-elles toujours dans ma tête ?

Patricia