Les mots en musique / La musique des mots

A partir de l’écoute de différents morceaux choisis, laissez glisser votre plume.

Extraits de Les harmoniques, Marcus Malte

Ils gagnèrent l’immense salle, dépouillée à l’extrême, et prirent possession du long vaisseau blanc qui s’y était échoué. Le Steinway. Mister s’installa à la barre. Les trois autres restèrent debout, accoudés au bastingage. Le voyage serait ce qu’ensemble ils en feraient.

Le pianiste commença par dérouler quelques arpèges pour se chauffer. Puis, à l’oreille et de mémoire, il improvisa une version de Rain and Tears comme jamais ni le jeune Milosav ni le vieux Dobrica n’en avaient entendue. Variantes, substitutions, accords de passage : l’artiste transforma cette suite basique et sirupeuse en une mini-symphonie toute en nuances. Certes la pluie et les larmes continuaient de couler sous ses doigts, mais tantôt au goutte-à-goutte, tantôt en cascade, tantôt douces, tantôt salées, et peu à peu à ce jeu-là les eaux montèrent et fut remis à flot leur vaisseau. Grain, remous, courants, marées, entre accalmie et tempête, entre les hauts-fonds et le grand large ils voguèrent. Longtemps.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *