Réponse / Comment osez-vous ?

Monsieur,

Comment ? Comment osez-vous ?

Comment osez-vous troubler mon refuge et utiliser avec moi ce ton de reproche des plus affreux et infondé ?

Comment votre petite personne, insignifiante et égocentrée, peut-elle supposer que moi, le professeur Jean-Ernest Labouille de Truchemont, ornithologue de réputation internationale, s’abaisse à observer les faits et agissements de votre misérable vie ? Par la grâce du ciel, j’ai bien mieux à faire et si vous êtes l’objet de mon courroux vous n’êtes pas celui de ma curiosité. Je suis posté face à vous et ceci pour observer un couple de « grands ducs du Poitou » qui a élu domicile dans la soupente de votre modeste bicoque. Ces magnifiques spécimens sont parmi les derniers d’Europe d’une espèce menacée, d’ailleurs, par des oiseaux de votre race. Je guette, jour et nuit, dans l’attente de l’éclosion d’une couvée afin d’en capter les premiers signes de vie. Je suis en passe de réaliser le rêve de tout ornithologue digne de ce nom et en ferai quelques publications qui doreront encore un peu plus mon renom. Vous n’êtes pas, visiblement, de cette communauté et ma motivation vous semblera bien obscure.

Aussi, si vous souhaitez vous racheter de ce que je conçois comme une intrusion, à la limite de l’inquisition, merci de veiller à fermer vos volets et portes en silence et à réduire vos pollutions lumineuses qui limitent la potentialité de mes jumelles à infrarouge.

Je vous serais gré de n’attendre plus aucun signe de ma part.

Retournez à vos puzzles jeune homme, sinon je me ferai un plaisir de vous éparpiller un peu plus, moi-même, façon grand siècle.

Je ne vous salue point.

Pr Jean-Ernest Labouille de Truchemont

BN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *