Ridicule

C’est peut- être une adoration excessive pour le peu d’usage que je lui accorde mais j’avoue, j’adore le mot ridicule. Adoration ridicule sans doute car cela n’a rien à voir avec son sens. En vérité peu de choses me semblent ridicules. Non pas que je sois indifférente au monde, je trouve bien des situations ou des gens révoltants, admirables, excessifs, adorables, horribles, extraordinaires, honteux, géniaux, scandaleux, mais ridicules non. J’ai aussi abandonné l’usage du mot à l’attention d’un tiers. Je vous garantis la réaction d’une amie à qui vous tenteriez de dire «ma chérie ta robe est tout simplement ridicule » ou celle d’un fils à qui vous lâcheriez « mon trésor ta conclusion est un peu ridicule ». Le ridicule ne tue pas dit- on mais il provoque la colère de celui à qui il s’adresse. C’est donc aussi par souci de paix je le garde juste pour sa musique, vidé de son sens.

Alors pour me délecter de mon mot aimé je le dis parfois tout seul sans rien autour et plusieurs fois de suite comme un mantra. Il suffit d’essayer pour s’en convaincre, ridicule, ridicule, ridicule, c’est comme trois notes de piano, comme un petit caillou rond roulé sur la langue, un mot- friandise à déguster en solitaire.

BN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *