Espièglerie

Eléonore, évanescente étudiait élégamment

Etienne exténué excluait tout effort.

Emilie espérait étonner par son érudition

Ex égérie de l’élégance, Erika s’estimait exquise,

Eternellement, elle étudiait l’esthétique.

Enveloppée d’émois, Elise électrisait essentiellement les éphèbes.

Etoile espoir d’éternité.

Elle étudiait exclusivement l’espagnol

Euh…elle étonne l’effrontée, exhibant ses émoluments.

Excessive, Esther étripait son ex.

Eglantine, euphorbe, edelweiss embaument en éclosion

Epinards, endives, échalotes, estragon étuvent à l’étouffée.

Epervier, étourneau, électrisent en évoluant en l’éther.

Etourdie, Esméralda s’effondra épuisée, et s’évanouit.

Entreprenante, Edwige élevait essentiellement des espèces étonnantes d’escargots

Euclide Exaspérait par son Entêtement.

Elliptique, l’éclipse enrayait son envol.

Etre ou ne pas être, énigme de l’existence.

En épousant, elle espérait l’époux exceptionnel.

L’écharpe enroulée enserre son ego

Etranger espère être épaulé.

Ecole : établissement d’éveil éperdument endormi.

Enarque: espèce éreintée et étrangement édulcorée.

Espiègle, l’enfant énergique exagéra son élocution en étonnant l’environnement enseignant.

Eblouissante, ensorcelante, Emeline, Envoyait d’exquises effluves d’élixirs enchanteurs.

Excusez-moi, épuisée par l’éloquence de l’exercice et espérant être entendue dans mon

Espièglerie !

Marie