Les ateliers d’écriture de Bordeaux au banc d’essai

Sophie Ducharme transmet l’étincelle

« Mais pourquoi j’ai accepté de mettre ces talons ? J’ai mal, j’ai l’air d’un moustique ivre, déguisé en libellule. »

Comment vient-on à écrire ce genre de phrase ? En participant aux ateliers de Sophie Ducharme, prix du roman jeunesse en 2000 pour « Les enfants perdus » (éditions Syros). Elle a en effet un certain don pour vous pousser à prendre la plume.

Tout en douceur et en gaité, cette adepte du yoga invite avec zénitude les participants à écrire à partir de textes lus en début de séance.

Cet auteure jeunesse se destinait à une profession de juriste, mais n’exercera finalement pas un métier qui ne la faisait pas rêver.

Plutôt que de parler de techniques, elle met l’accent sur la créativité de chacun, « pour jouer avec les mots et les idées » :

« Je ne forme pas des auteurs. Les personnes ne viennent pas forcément parce qu’ils ont un projet éditorial. Je propose des consignes et des pistes de lancement et puis les participants écrivent. Je ne suis pas là pour les juger. »

Depuis 4 ans, elle anime des ateliers d’écriture créative. Ils se déroulent dans différents lieux à Bordeaux,  au centre jeunesse Denise Escarpit, à la bibliothèque de Mériadeck, à la librairie Olympique et à l’Union Saint-Jean. Sophie Ducharme anime aussi des stages yoga-écriture.

Renseignements et contact sur son site Internet.